Les plus gros joueurs font vivre les casinos

Posté le 10 mars par Julien dans Actualité

Les jeux de casino ont été conçus de sorte à donner un avantage à la maison. Celui-ci gagne en importance au fil des parties et augmente proportionnellement aux sommes misées. Les casinos peuvent ainsi réaliser aisément d’excellents bénéfices grâce à ce système. Cependant, force est de constater que la majorité des gains réalisés par les établissements de jeu est assurée par une minorité de joueurs.

Les High Rollers génèrent plus de 50 % du chiffre d’affaires

Selon une étude récente publiée par l’Université de Colombie britannique concernant l’opérateur British Columbia Lottery Corporation, les « gros » joueurs génèrent 45,9 % du chiffre d’affaires de celui-ci. Ces chiffres prouvent une tendance unanime dans le monde des casinos. Les joueurs les plus assidus et les plus dépensiers constituent le poumon économique des établissements de jeu. Ils assurent souvent plus de la moitié du chiffre d’affaires. Selon l’étude, le top 20 % des plus gros joueurs du site Playnow opéré par la BCLC contribuent à 82 % des dépenses enregistrées sur ce dernier. Le top 5 % quant à lui génère 45,9 % du chiffre d’affaires de la plateforme.

Les autres données de l’étude

L’étude a été menée sur l’intégralité du mois de juin 2015 sur le site Playnow. Elle a montré que les 30 % de joueurs misant sur la partie casino de ce dernier généraient 96,7 % des paris. Les machines à sous arrivent en tête des jeux préférés des joueurs avec 80 % des dépenses. Ces derniers miseraient d’ailleurs 760 fois en moyenne chaque mois sur ces jeux. Enfin, il faut noter que les joueurs de casino dépensent en moyenne 1,2 C$ par coup tandis que les joueurs de loterie misent 3,4C$ par tirage. Les joueurs VIP quant à eux parient 12 594 fois par mois à une moyenne de 6,4C$.