Libra est-elle la future plus importante monnaie électronique ?

Posté le 04 juillet par Julien dans Actualité

D'après JeuxCasino.com, le géant Facebook a annoncé le lancement de sa propre cryptomonnaie. Baptisée Libra, elle devrait révolutionner les méthodes de consommation en ligne. Le patron du réseau social le plus populaire au monde, Mark Zuckerberg ambitionne cependant d’étendre l’impact de sa monnaie au monde physique. Grâce à ses 2,4 milliards d’utilisateurs, il a toutes les armes en main pour réaliser ce défi colossal.

Bitcoin 2.0

Durant le mois de juin, Facebook a fait une annonce qui a secoué le monde entier. Le géant du numérique souhaite officiellement lancer sa cryptomonnaie. Baptisée Libra, elle ambitionne de révolutionner les transactions financières. Elle se base sur l’utilisation toujours plus importante des smartphones dans le quotidien du consommateur. Selon les premières informations divulguées par Facebook, Libra va permettre aux utilisateurs qui n’ont pas accès à un compte bancaire de réaliser des transactions sur son réseau. Pour rappel, la plateforme compte aujourd’hui plus de 2,4 milliards de comptes actifs.

Si tout se passe comme prévu, Libra devrait rapidement s’imposer comme la cryptomonnaie la plus importante du monde. Elle va même battre le mythique Bitcoin, dont les cours ont drastiquement chuté depuis 2 ans. Facebook est donc sur le point de créer un véritable bouleversement dans les méthodes de consommation. Si le test se révèle concluant sur son réseau, Libra pourrait s’étendre à d’autres plateformes comme les casinos ou les sites e-commerce. Mark Zuckerberg espère même imposer sa cryptomonnaie dans le monde réel.

Une cryptomonnaie libre ?

Lors de l’annonce du lancement de Libra, les principales préoccupations du grand public portaient sur les détails techniques de la cryptomonnaie. Facebook a donc partagé les caractéristiques les plus importantes. Il a notamment affirmé qu’il ne contrôlerait pas directement la monnaie. Celle-ci sera gérée par une entité indépendante, The Libra Organization. La société aurait d’ailleurs déjà trouvé des partenaires pour assurer la facilité d’utilisation de Libra. Parmi ceux-ci, on peut compter des institutions comme Visa, Mastercard, PayPal, Ebay et Uber. À noter qu’ils sont tous payer des frais de fixes de 8 millions de dollars. Enfin, Facebook a tenu à rassurer les observateurs sur le cours de sa cryptomonnaie. Il s’est engagé à tout mettre en place pour que Libra ne soit pas aussi volatile que le Bitcoin. Elle sera d’ailleurs directement liée au Dollar et à l’Euro.