À Macau, tout s'est bien passé pour les casinos en juin 2017

Posté le 19 juillet par Julien dans Actualité

Les affaires se portent bien pour les casinos de Macau. Le mois de juin s’est en effet terminé sur une hausse exceptionnelle de 25 % par rapport à la même période de l’exercice précédent. Les opérateurs signent ainsi leur 11e mois consécutif de croissance, selon le Bureau d’Inspection et de Coordination des Jeux de Macau.

La crise

Les casinos de Macau ont connu une ascension exceptionnelle entre 2010 et 2013. Ils ont même réussi à détrôner les établissements de Las Vegas, offrant ainsi le titre de « ville du jeu » à Macau. Malheureusement, comme le dit si bien un dicton anglais : « Plus tu montes, plus dure sera la chute ». À partir de mai 2014, les casinos de Macau ont ainsi fait face à une baisse impressionnante de leur chiffre d’affaires. La principale cause de ce retournement de situation réside dans l’adoption de la politique anti-blanchiment et anti-corruption par le gouvernement chinois. Cette dernière a poussé les joueurs VIP, le poumons des établissements de jeu, à fuir la ville portuaire. À noter en effet que ces clients si particuliers génèrent près de 85 % des revenus des casinos de Macau. L’interdiction de fumer a également accéléré cette descente aux enfers. Heureusement, le cycle semble être arrivé à son terme. Les casinos de Macau viennent en effet de terminer leur 11e mois de croissance.

Une bouffée d’air frais

Après deux ans de baisses consécutives, le marché des jeux de Macau retrouve enfin des couleurs. Selon le Bureau d’Inspection et de Coordination des Jeux de Macau, les casinos ont terminé le mois de juin avec une croissance de 25,9 % par rapport à la même période de l’exercice précédent. Il s’agit ainsi du 11e mois positif consécutif pour ces derniers. Tout semble ainsi indiquer que l’année 2017 sera meilleure que 2016. Malgré tout, le bilan reste mitigé pour le marché étant donné les pertes folles causées par la crise. En 2013, il affichait en effet un chiffre d’affaires de 45,2 milliards de dollars. En 2015, ce montant avait chuté à 29 milliards de dollars. À noter que le mois de juin a aussi été marqué par le retour en masse des joueurs VIP. Les observateurs expliquent cette tendance par un adoucissement des autorités chinoises concernant ce type de joueurs.