Plusieurs millions de pertes pour un joueur en seulement deux jours

Posté le 29 août par Julien dans Actualité

Le mois d’aout a été particulièrement amer pour ce joueur high-roller de Singapour. Il a en effet été condamné à régler une ardoise de 4,2 millions de dollars au casino Resort World Sentosa. Il a bien entendu tenté de faire annuler sa dette par un tribunal, prétextant qu’il n’était pas en pleine possession de ses moyens au moment où il a contracté les prêts de jetons. Malheureusement, la justice a tranché en faveur du casino.

Le cas particulier des joueurs High-Roller

Dans les casinos, il existe un profil de joueurs qui attire les convoitises. Il s’agit des joueurs High-Roller. Ils possèdent la particularité d’être fortunés et dépensiers. Lors de leur session au casino, ils sont capables de jouer des centaines de milliers, voire des millions de dollars. En Asie, ce profil de joueurs a permis à de nombreux établissements de connaitre le succès. À Macau, ils ont même participé à l’essor du marché. Lorsqu’un joueur High-Roller se rend dans un établissement de jeu, les responsables font ainsi de leur mieux pour le faire rester et le pousser à consommer. Pour cela, ils leur offrent des boissons alcoolisées à volonté et cèdent à tous ses caprices. Ils lui permettent même de contracter des prêts de jetons pour qu’il puisse jouer sans avoir de liquide sur eux.

Pour les joueurs High-Roller, ce traitement de faveur constitue une aubaine. Malheureusement, il s’agit d’une épée à double-tranchant. Il est en effet courant qu’un joueur High-Roller se retrouve avec des dettes de plusieurs millions parce qu’ils se sont laissés distraire par le casino. Lee Fook Kheun, par exemple, a été victime de son statut de joueur High-Roller au Resort World Sentosa de Singapour. Lors d’une session de jeu, l’établissement l’aurait tellement imbibé d’alcool qu’il a perdu tous ses moyens et qu’il a enchainé les paris risqués. Résultat, il s’est retrouvé avec 4,2 millions de dollars de dettes.

Deux journées en enfer

Le 20 aout 2010, Lee Fook Kheun a contracté un prêt de 3,6 millions de dollars de jeton au Resort World Sentosa. Deux jours après, il a renouvelé son contrat pour obtenir une rallonge de 3,6 millions de dollars. Malheureusement, il va perdre l’intégralité des 7,2 millions de dollars. En 2015, il tente de négocier l’annulation de sa dette. Il ira même jusqu’à plaider devant un juge. Malheureusement, la justice a estimé qu’il avait mis trop de temps à contester sa dette. Il a ainsi été condamné à la payer. À noter qu’il s’était déjà acquitté de 3 millions de dollars avant le recours en justice.