William Hill et Amaya Gaming ne fusionneront pas

Posté le 27 octobre par Julien dans Actualité

Amaya Gaming et William Hill ont confirmé le week-end du 8 octobre les rumeurs selon lesquelles ils étaient en discussion sur une possible fusion. L’entité créée aurait une valeur de 6 milliards de dollars selon les experts. Grâce à cette transaction, Amaya Gaming pourrait faire son entrée dans le secteur des paris en ligne tandis que William Hill découvrirait le marché des jeux en ligne et celui du poker. Malheureusement, l’actionnaire majoritaire de William Hill a décidé de refuser la fusion.

Une fusion prometteuse

Selon l’actionnaire majoritaire de William Hill, la fusion avec Amaya Gaming n’a aucun intérêt pour son groupe. Cependant, les experts émettent une théorie différente. Selon eux, William Hill pourrait tirer un profit important de sa fusion avec Amaya Gaming. Avant tout, puisqu’il est le groupe le plus puissant, il engloberait Amaya Gaming. La fusion s’apparenterait alors à une acquisition pour le bookmaker. Ensuite, Amaya Gaming figure parmi les leaders du marché des jeux de casino en ligne et celui du poker via PokerStars. Fusionner avec cette firme lui permettrait de diversifier ses activités tout en profitant d’une bonne part du marché. Enfin, cette acquisition permettrait à William Hill de gagner en puissance face à ses concurrents. Ces derniers sont d’ailleurs d’autant plus féroces qu’ils envisagent tous de s’allier avec un autre groupe pour accroitre leur part du marché. Paddy Power par exemple compte fusionner avec Betfair tandis que Gala Coral s’alliera avec Ladbrokes.

Mauvais timing

Malheureusement, les circonstances ne sont pas favorables à une fusion pour les deux entités. William Hill vient de changer de PDG suite aux résultats décevants de ces derniers mois. Amaya Gaming de son côté perd des parts de marché et risque une amende de 870 millions de dollars pour l’implication de Pokerstars dans le Black Friday.